Aider ou Pas Aider? Teal Swan en Français 1

mardi, août 18, 2015   0 commentaire

Lorsque on veut aider quelqu’un, on doit s'assurer qu'on le fait pour les bonnes raisons.

Vous trouverez dans cette partie :
A-La psychologie des aidant-nés.




Contribuer est l'un des 6 besoins fondamentaux de l'humain. On a besoin de sentir qu'on peut prêter notre énergie aux autres et on a besoin de sentir que notre énergie sert aux autres et est reconnue par eux. Sinon on se sent vide.

Mais ce n'est pas toujours une bonne idée d'aider les gens surtout lorsque nous souhaitons les aider pour de mauvaises raisons.
L'altruisme vous valorise socialement et de fait, beaucoup d'entre nous ressentent qu'aider est leur rôle principal dans la vie.

A.La psychologie des aidant-nés


Les aidants-nés sont considérés généreux, non-égoïstes, allant même jusqu'au sacrifice personnel.

Souvent, une profonde tristesse durant l'enfance les caractérise résultant d'une négligence émotionnelle dans leurs premières relations. Ils étaient souvent l'enfant transformé en parent dans la famille, "Le petit adulte", ou "le petit pacificateur", sur lequel les parents comptaient pour ne pas leur causer de problème.
Ils ont appris que pour être remarqué et considéré ils devaient être parfaits et toujours là pour les autres.

Malheureusement, étant donné que leur empathie est une projection de leur propre manque, ils exagèrent souvent les problèmes des autres. Et parce que le manque émotionnel est rarement repéré, ces personnes n'ont aucune idée pourquoi ils ont une sensation chronique de se sentir inexistant.
Au plus profond d'eux-mêmes, ils ont peur d'être non désirés, et de ne pas mériter d'amour.

Et à cause de ces désirs et de ces peurs, que la partie cachée de l'aidant commence à apparaître. L'aidant aide souvent uniquement pour recevoir de l'amour, et pour être désiré et indispensable. Ils peuvent sombrer dans le sacrifice personnel, tenir un rôle de martyr, et emprisonner les gens dans un état de dépendance.

Un aspect de leur personnalité  n'a pas évolué depuis leur enfance.

Sous la surface, les aidant ne croient pas en leur propre valeur, et pensent qu'ils doivent être parfaits et faire des choses pour les autres pour gagner leur amour et acceptation.
A cause de ce manque émotionnel extrême, qui rôde sous la surface chez l'aidant, leurs efforts pour aider et être aimé se terminent souvent en impasse et au lieu d'être reconnu, apprécié et aimé, ils restent insignifiants et rejetés pour l'aide qu'ils ont donnée.

B.Les 6 aspects cachés d’Aider


Lorsque nous nous considérons "aider" est notre mission de vie et nous nous sentons appelés dans cette mission qui est l'aide. Nous combinons alors TOUS les aspects qui se cachent derrière l'aide.

Mais pour ceux qui envisagent d'aider quelqu'un, il est nécessaire de considérer les aspects cachés.
La plupart des aspects cachés derrière le fait d'aider concernent des motivations égoïstes et néfastes.

Toute motivation, dans cet Univers, est égoïste en essence. Il n'est pas possible d'aider quelqu'un pour des raisons non-égoïstes, contrairement à ce que vous avez pu entendre.
C'est parce qu'au niveau de l'âme, nous savons que la séparation n'existe pas.
Faire du bien au Collectif nous fait du bien. Se faire du bien fait du bien au Collectif.

Si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, quand on voit des gens être heureux, cela NOUS rend heureux.
Donc même si on s'intéresse au bien des autres, nous les aidons pour nous sentir bien car cela NOUS fait du bien.
Cependant, nous pouvons aider pour de bonnes raisons égoïstes, ou de mauvaises raisons égoïstes, aider à partir de raisons égoïstes négatives, signifie que nous utilisons l'aide pour manipuler les autres.

1.Chercher l’attention et la reconnaissance.


Le premier aspect caché de l'aide est le fait d'aider quelqu'un qui ne nous a pas demandé et de devenir coléreux et passif agressif lorsque la personne ne nous montre pas de reconnaissance.

Il est tentant lorsque nous voulons de la reconnaissance, (qui est en réalité une forme d'amour), de ne pas "sauter" sur l'opportunité d'aider quelqu'un, et nous sommes absolument convaincus que cette aide sera bien reçue.
Mais l'autre personne sent que nos motivations pour l'aider ne sont pas pures. Nous attendons quelque chose d'elle. Nous voulons cette attention et cette reconnaissance.
Et parce que cette énergie cherche à prendre au lieu de donner, ils seront naturellement en résistance à notre aide. Et cela nous rend super en colère et nous donne l'impression d'avoir été abusé.
Et il est facile de voir l'injustice en extérieur, nous sommes amères de ne pas avoir reçu d'appréciation pour faire quelque chose, que personne ne nous avait demandé de faire.
Si vous offrez votre aide à quelqu'un, vous offrez de l'aide là où vous voyez une opportunité d'aider, vous n'avez pas été directement invité à aider. Donc la reconnaissance n'est pas présente dans l'interaction.
Si vous recevez de la reconnaissance résultant de votre décision, considérez cela comme un bonus inattendu et agréable.

Soyez honnête avec vous-même, êtes-vous dépendant de la reconnaissance ou des remerciements ?
Si vous êtes dépendant de la reconnaissance ou des remerciements, aider est juste un moyen pour avoir votre dose.
Un bon moyen de sortir de cela, si vous attendez de la reconnaissance, des remerciements ou de l'attention de quelqu'un, car vous allez l'aider est de NE PAS AIDER.
Car vous voulez l'aider pour des raisons de manipulation.

Votre récompense, d'avoir aidé quelqu'un, ne doit pas venir de la personne aidée, elle doit provenir du simple fait d'aider.

2.Le besoin d'être indispensable


Ensuite, le 2 ème aspect caché de l'aide est le besoin d'être indispensable et donc, la peur de l'abandon.

Au niveau subconscient, nous savons que lorsque nous aidons quelqu'un, il devient lié à nous.
Il devient dépendant de nous, et donc, incapable de nous quitter.

A l'extrême de ce modèle, nous voyons des gens qui diminuent les autres, aimant les garder malades ou malheureux, pour s'assurer ainsi une place dans leur vie.

Un exemple extrême de ce 2nd aspect caché : le "Syndrome de Münchhausen par procuration". Une personne nourrit alors son besoin d'attention en en blessant une autre (souvent son enfant) pour le garder dans  le rôle de l'enfant malade.

De cette manière ils reçoivent un soutien et de la reconnaissance pour eux-mêmes en assumant un rôle factice de héros.
Si nous rendons les gens dépendants de nous, nous nous assurons que parce qu'ils ont besoin de nous, jamais ils ne nous quitterons.

3.Le désir d'influence


Nous savons qu'aider donne un certain pouvoir, nous permettant d'emprisonner les gens d'une certaine manière, ils nous sont redevables.
 Ils nous "doivent".
Cela apparaît le plus souvent lorsque nous attendons quelque chose de spécifique de leur part suite à notre aide.
Par exemple, une entreprise va donner de l'argent à un politicien, par parce qu'elle souhaite l'aider, mais parce qu'elle espère que ce politicien va l'aider à faire passer une loi qui va réduire ces taxes import-export.

Gardez à l'esprit que chercher à obtenir quelque chose de quelqu'un en l'aidant est une Alliance.
Dans notre société nous avons toutes sortes de dictons: "Ne mordez pas la main qui vous nourrit."

Cela signifie que si quelqu'un vous aide vous n'avez plus l'autorisation de vous opposer à lui.
Nous pouvons utiliser cela lorsque nous sommes dans le côté caché de l'aide pour menotter quelqu'un et l'empêcher ainsi de s'opposer à vous. Pour le forcer à être de notre côté.

Lorsque nous recherchons l'Alliance ou la Docilité nous pouvons utiliser l'Aide pour les mettre dans un piège de culpabilité. S'ils s'opposent à nous, nous pouvons utiliser cette Aide que nous leur avons fournie en chantage.

Pour les remettre en place en les faisant culpabiliser, et les maintenir ainsi dans la reconnaissance, l'allégeance et la docilité. Nous pouvons même les tenir responsables de notre bonheur en renforçant l'idée qu'ils nous doivent quelque chose en contrepartie de l'aide que nous leur avons donnée.

4.Le sacrifice personnel.


La plupart des gens croient que ceux qui se sacrifient sont totalement dénués d'ego. C'est très loin de la vérité.
La définition d'un sacrifice personnel est le fait de laisser de côté ses propres besoins pour répondre aux besoins des autres. Mais dans cet Univers cela est impossible.

Alors qu'est que le sacrifice apporte comme contre-partie?
Celui qui se sacrifie a besoin d'amour, approbation, attention, plus que quiconque. Et ils frappent à la porte de derrière pour l'obtenir.

Ceux qui se sacrifient sont en réalité les personnes les plus centrées sur elles-mêmes. Ils jouent au martyr pour être bien vus des autres, être approuvés et aimés.
Parfois ils tiennent un rôle de martyr pour que les autres les plaignent. La pitié peut ressembler à de l'amour pour des gens qui ont tellement besoin d'être perçus comme "bons".

En étant une victime, ils sont du bon côté. Ceux qui se sacrifient sont ceux qui se sentent le plus utilisés, ils tombent dans le rôle de victime et sont utilisés par tout le monde. Parfois c'est vraiment le cas. Mais plus souvent, ils continuent de se porter volontaires pour aider. Même lorsque personne ne le leur demande. Et se sentent sur le carreau, à la fin.

Celui qui se sacrifie projette son enfant intérieur isolé et en manque sur les autres en imaginant des besoins, qui en réalité, n'existent parfois pas.

5.Le complexe de Responsabilité


Ceux d'entre nous qui ont ce complexe d'Hyper-Reponsabilité aident pour cette raison : "Nous sommes dévorés par la culpabilité." Et en aidant les autres, nous trouvons enfin une échappatoire à cette intense culpabilité que nous emmenons partout avec nous.

Si nous n'aidons pas, nous avons l'impression d'être irresponsable et mauvais, et avons peur d'être puni en conséquence.
Ce dont nous avons besoin, c'est de réaliser que nous ne sommes pas obligés d'aider les autres. Mais c'est une capacité que nous avons.

Pour utiliser un exemple fort, vous pourriez déposer votre enfant sur le bord de la route, et le laisser là sans jamais le revoir. Puisque vous POUVEZ faire cela physiquement, cela signifie que vous avez le CHOIX d'être responsable sur eux.

Cela signifie que ce n'est pas une obligation. C'est une capacité et un choix que vous faites : les aider.
Si nous choisissons de faire quelque chose pour quelqu'un, ce doit être parce que nous sommes capables de le faire et choisissons de le faire volontairement. Et pas parce que nous sommes obligés de le faire avec une illusion de responsabilité que nous avons investie.

6.Se distraire de nos propres besoins.


Le 6ème aspect caché de l'aide : Pour ceux d'entre nous qui se sentent obligés d'aider projettent souvent leur propre besoin d'aide à l'intérieur d'eux-mêmes sur les autres.

Aider les autres est une super distraction de notre propre disfonctionnement et de nos propres besoins.
Si nous projetons nos propres problèmes sur les autres, et les aidons ensuite à les résoudre.
Nous n'avons alors plus besoin de reconnaître qu'ils sont en nous.

En exagérant les besoins et problèmes des autres, nous pouvons ignorer nos propres besoins et problèmes.
Pour la plupart des Aidants, nous nions les profonds manques de notre enfance, nous avons un vide intérieur là ou il devrait y avoir de l'amour, et qui doit être rempli.
Nous pouvons ressentir cet enfant intérieur en nous, il a tellement besoin d'approbation, d'amour, de soutien et de connexion. Au lieu de cela, notre enfant fut écarté, ignoré, non considéré, non aidé, et aimé conditionnellement.

Nous fuyons cet enfant intérieur, nous voulons l'effacer, le faire partir et être sûr que personne ne le voie jamais. Nous projetons ces manques profonds de notre enfant intérieur opprimé sur les autres en essayant d'aider ce reflet.
Cela ne fonctionne pas.
C'est comme essayer de nettoyer un miroir pour enlever le reflet dans le miroir.
L'angoisse intérieure ne part pas.
Il existe bien sûr d'autres aspects cachés de l'aide et je suis sûre que vous en trouverez. Mais j'ai listé ici les plus courants.


Gardez à l'esprit lorsque vous aider quelqu'un, qu'il est possible que vous ayez des motivations mixtes. Cela signifie que lorsque vous aidez quelqu'un vos motivations sont peut-être pures, mais peut-être avez-vous également des raisons cachées.
Dans ce cas, le mieux est de reconnaître les aspects cachés, les évitant ainsi de prendre toute la place à votre insu.
Et vous pouvez alors mieux vous aligner avec vos motivations pures.


Autres Articles de Teal Swan

Tous les articles et les vidéos de Teal Swan sont sur : Teal Swan en Français

Livres de Teal Swan

Disponible en anglais et en allemand .
Ce livre est divisé en deux partie, la première partie nomé 'Lost Love- Found Love ' où Teal Swan raconte sa propre expérience d'une petite fille perdu jusqu'à devenir une enseignante spirituelle.

La deuxième partie contient 29 outils pour acquérir l'amour de soi et de la vie.
Vous pouvez commander le livre dans le site de l'éditeur Hay House dans le lien suivant:



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

SVP, laissez vos commetaires ici