Lâcher prise, c'est quoi? Teal Swan. Partie 2

mardi, janvier 13, 2015   0 commentaire
Avoir une vie spirituelle ne veut pas dire être en retrait de votre vie pour l'univers ou pour Dieu.

Dans cette deuxième partie de 'Lâcher prise, c'est quoi?' Teal swan détaille les points suivants:
▶L’état de permission c’est prendre des actions inspirées:
Prendre des actions inspirées est la vraie raison pour laquelle vous avez choisi de venir dans la dimension physique en premier lieu
▶L’action positive et l’action négative.
▶Vous êtes le créateur de votre propre vie.



Je vous laisse découvrir la vidéo et le reste de l'article


L’état de permission c’est prendre des actions inspirées


La vie spirituelle et le lâcher prise ne sont pas un état de grâce qui vient de la paresse.
C'est une opposition directe à l'idée que vous êtes venu ici pour être le créateur de votre propre expérience de vie.

Prendre des actions inspirées est la vraie raison pour laquelle vous avez choisi de venir dans la dimension physique en premier lieu.

C'est à cause de la douceur de l'expérience d'utiliser l'action physique pour s'aligner avec vos désirs.
C'est pourquoi tout le monde là-haut, de la perspective non-physique, souhaite venir ici dans la perspective physique.
Et donc il faut dire que parfois l'état le plus permissif, l'état le plus spirituel, est de passer à l'action.

Nous savons tous, qu'aucune quantité d'action que vous prenez ne peut remplacer un manque en pensée.

Ce qui veut dire que si vous pensez : « Je ne peux pas ... (remplissez l'espace) »,
Aucune quantité d'action envers l'achèvement de la chose que vous voulez ne va compenser les dégâts que cause une pensée, car c'est votre pensée, et non vos actions, qui dictent la vibration que vous avez car nous vivons dans un univers vibratoire.

La passivité et l'abandon ne sont pas toujours les états les plus permissifs, parfois, ils sont eux-mêmes résistants de nature.

Ils peuvent être le résultat de l'incrédulité et de la méfiance dans le soi.
Ils sont souvent l'indication que nous essayons d'échapper au sentiment de ne pas contrôler notre propre vie.
Et donc on les utilise comme échappatoire.
Une mécompréhension que la plupart d'entre nous a dans la communauté spirituelle, est que l'état le plus permissif dans lequel on peut être, est de se rendre à l'univers.
Ce n'est pas le cas.
Le premier état le plus permissif est l'état de pure attention positive.
Et le second état le plus permissif dans lequel vous pouvez être, est l'état d'actions inspirées.

L'action inspirée c'est prendre une action qui est alimentée par une émotion positive. C'est l'opposé d'agir dans l'urgence.

L’action positive et l’action négative.


Une action dans l'urgence est le produit d'une émotion négative.
Si vous prenez une action depuis un état émotionnel positif, vous obtiendrez des résultats positifs.
Et, si vous agissez depuis un état émotionnel négatif, vous obtiendrez des résultats négatifs.
Cela ne peut en être autrement, selon la loi d'attraction.

La loi d'attraction dicte que les seules choses qui peuvent partager la même réalité, sont des choses de vibration identique.

Et donc, une pensée négative mène seulement à une émotion négative, et une émotion négative mène seulement à une action négative, et une action négative peut seulement mener à des résultats négatifs.

Vous pouvez voir cela facilement à travers l'exemple de la drogue et des addictions.
« Quand je me sens apeuré et impuissant, je peux ressentir l'urgence de me shooter à l'héroïne ».
L'idée et l'action de se shooter peut sembler un soulagement, car c'est une amélioration par rapport aux sentiments d'impuissance et de peur.

Mais c'est encore une action qui fut le résultat de l'impuissance et de la peur.

Et donc, seulement plus d'impuissance et plus de peur peuvent être le résultat d'une telle action.
Si je me sentais apeurée et impuissante et que je cherchais délibérément des pensées vers un mieux-être, pensées que je ressentirais comme soulageant, je me trouverais finalement à avoir des pensées qui me font me sentir positivement.

Peut-être que cette pensée positive me ferait ressentir de la puissance, me porterais à soudainement sentir l'inspiration pour aller marcher en nature plutôt que de me shooter.
Et car cette action fut inspirée par une pensée positive, cela se ressent comme un renforcement, et mène à des résultats positifs qui ne mènent qu'à plus de renforcement.

Pour faire court, avoir une vie spirituelle ne veut pas dire être en retrait de votre propre vie pour l'univers ou pour Dieu.

Cela veut dire vous permettre de travailler avec l'univers au lieu de contre l'univers.
Cela veut dire vous permettre de travailler avec vous-même, au lieu de contre vous-même.

Vous êtes le créateur de votre propre vie.


Cela veut dire que quelque que soit que vous vouliez qu'il se produise, est ce qui est sensé de se produire.
L'univers va arranger toutes les conditions nécessaires pour que vous rencontriez et aligniez avec votre désire et il va arranger ces conditions immédiatement car l'univers détient une perspective dont la résistance est absente.

Ce qui veut dire qu'à la seconde où vous désirez quelque chose, l'univers devient l'accord vibratoire exact de ce désire. Absolument aucune exception à cette règle.

Donc si vous vivez une expérience qui n'est pas ce que vous pensez vouloir, cela peut vouloir dire 2 choses :

  • Vous résistez à la chose que vous désirez avec quelque chose que vous pensez ou croyez.
  • Vous niez ce que vous désirez vraiment, mais vous avez simultanément informé inconsciemment l'univers de ce que vous désirez vraiment. Et donc l'univers répond à cette vérité plus profonde, celle que vous désirez réellement.

Dans les 2 cas, vous êtes celui qui lance la balle.

Vous ne pouvez pas vivre votre vie sans agir.
Apprendre à se rendre est une chose valable, car cela nous aide à relâcher de la résistance et à se reconnecter à la vérité que nous sommes des êtres spirituels dans un univers quantique sans temps, où le moment présent est tout ce qui existe, et est parfait tel qu'il est.

Mais essayer de juste être dans la dimension physique n'est pas possible, c'est sans finalité.

Cela veut dire que nous ne nous permettons pas d'être les créateurs que nous sommes venus être.
Essayer de passer votre temps dans juste un état d'être, un état d'abandon au reste de l'univers, n'est pas vraiment vivre. C'est arrêter la facilitation de l'expansion de cet univers.

C'est arrêter de nous permettre d'être ce que nous sommes vraiment, ce qui est ce que nous sommes venus permettre.
C'est votre vie, Il est temps d'y aller et de la vivre.
Et se mettre en action est une manière vraiment valable de s'aligner avec les choses que vous essayer de permettre à venir vers vous.

Autres Articles de Teal Swan




Livres de Teal Swan

Disponible en anglais et en allemand .
Ce livre est divisé en deux partie, la première partie nomé 'Lost Love- Found Love ' où Teal Swan raconte sa propre expérience d'une petite fille perdu jusqu'à devenir une enseignante spirituelle.

La deuxième partie contient 29 outils pour acquérir l'amour de soi et de la vie.
Vous pouvez commander le livre dans le site de l'éditeur Hay House dans le lien suivant:



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

SVP, laissez vos commetaires ici